Claude Bernard et Michel-Eugène Chevreul

 

Aujourdhui-Claude-Bernard-9

Buste Claude Bernard

Claude Bernard et Michel-Eugène Chevreul sont à l’honneur dans les bibliothèques universitaires lyonnaises à travers deux expositions : “Aujourd’hui, Claude Bernard ?” à la Bibliothèque de l’université Lyon 1 et “Lumière sur Chevreul” à la BU Chevreul (campus Berges du Rhône, Lyon 2).

C’est en 1850 que Chevreul, directeur du Muséum d’Histoire Naturelle se lie d’amitié pour Claude Bernard son voisin de laboratoire. Tous les deux sont de fervents partisans de l’expérimentation et c’est sous la plume de Michel-Eugène Chevreul que naît en 1854 la méthode expérimentale, démarche qu’il énonce dans son ouvrage De la baguette divinatoire, du pendule dit explorateur et des tables tournantes, au point de vue de l’histoire de la critique et de la méthode expérimentale . Claude Bernard reprendra les grandes lignes du schéma méthodologique de Chevreul et le développera complètement dans les sciences biologiques. Dans Introduction à la médecine expérimentale, il rend hommage à son collègue du Muséum en écrivant : « Les idées que nous allons exposer ici n’ont certainement rien de nouveau […]. De nos jours, M. Chevreul développe dans tous ses ouvrages des considérations très importantes sur la philosophie des sciences expérimentales.». […]

[La suite de l’article à retrouver sur hypotheses.org]