Le kymographe

 

Le kymographe (Kymo=onde, graph=écrire) a été inventé en 1847 par Carl Friedrich Wilhelm Ludwig, médecin et physiologiste allemand du XIXème siècle.

Kymographe  (10)ludwig

Ludwig se consacra à des domaines de recherche tels que la circulation sanguine, l’excrétion urinaire et l’anesthésie.

Si l’on devait citer  un seul instrument caractéristique du développement de la recherche en physiologie, le plus pertinent serait le kymographe. Cet appareil a permis l’enregistrement, à l’aide d’un stylet sur un cylindre rotatif, des phénomènes physiologiques comme la pression artérielle, la fréquence ventilatoire, la réponse mécanique des tympans, etc…

Cet ancêtre de la table traçante et du module d’acquisition a été le premier à transformer des fonctions physiologiques en courbes exploitables de manière mathématique. En cela, le kymographe constitue un outil clé dans l’avancement de la Biologie au cours du XIXème siècle.